L’épilation laser : Rapide – Efficace – Durable

Rapide, sûre et peu douloureuse, l’épilation laser permet l’élimination à long terme de la pilosité indésirable.

Elle doit être pratiquée par un médecin ayant la formation requise, avec un matériel de norme médicale, qu’il s’agisse d’épilation au Laser ou même à la lumière pulsée (IPL)

 

La première consultation permet d’établir un devis, c’est une consultation MÉDICALE dans un but d’efficacité et de sécurité. Elle est gratuite.



Technique

Le laser émet un faisceau de lumière à haute énergie traversant la peau pour atteindre le follicule pileux.

La lumière laser absorbée par les pigments (mélanine) est transformée en chaleur qui détruit le follicule pileux tout en laissant intacte la peau environnante.



Pour Qui ?

Plus la peau est claire, plus le poil est foncé, plus le traitement sera efficace.

Une peau trop foncée ou bronzée contre indique le traitement car elle absorbera la lumière laser autant que le poil ce qui pourrait se traduire par des brulures. Les peux noires ou très foncées peuvent être traitées avec un Laser spécifique (laser Nd:Yag) qui est malheureusement moins efficace et plus douloureux.

Les poils blonds ou roux ne peuvent être éliminés par le laser (ni par la lumière pulsée…), seule l’épilation électrique sera efficace.
Les poils doivent être en phase active de croissance (phase anagène) pour être définitivement détruits, il faut donc cibler les phases de repousse pour effectuer les séances.

Les zones mélangeant poils et duvet sont de traitement délicat et devraient être évitées pour ne pas risquer une stimulation du duvet qu’il faudrait traiter ensuite (au prix d’un nombre important de séances).

Toute surface tatouée sera évitée pour ne pas provoquer de brulure due aux pigments du tatouage et pour ne pas détruire ce dernier… il est donc judicieux de prévoir une épilation définitive avant de procéder au tatouage, ce qui améliorera le rendu de ce dernier.

En moyenne, il faut 6 à 8 séances de traitement Laser sur le corps et 10 à 12 sur le visage.
Il vaut mieux traiter les femmes après 20 ans et les hommes après 30 ans.

Malgré une technique éprouvée et l’utilisation d’un appareil fiable et performant, l’efficacité peut quelques fois être prise à défaut, sans explication évidente à ce jour.



La Séance
  • un test préalable peut être réalisé sur une petite partie de votre peau,
  • il vaut mieux raser deux jours avant la surface à traiter pour plus d’efficacité et éviter des micros brûlures dues à l’incandescence des poils longs,
  • le patient et l’opérateur porteront une protection oculaire afin de protéger leurs yeux du faisceau laser,
  • une pièce à main émettant le faisceau Laser sera déplacée sur la zone à traiter,
  • un système de refroidissement est couplé au tir Laser afin que la séance soit la plus confortable possible,
  • après la séance, la peau peut rester rouge pendant quelques heures, un petit œdème à l’emplacement des bulbes détruits est normal,
  • la peau sera hydratée en fin de traitement et plusieurs fois par jour pendant 48h,
  • le traitement peut durer de 10 min à plus d’une heure en fonction de l’étendue de la zone à traiter.


Les Risques

La brulure: afin d’être le plus efficace possible la machine est réglée au maximum de la puissance sous le seuil de brûlure.

Malgré toutes les précautions (puissance augmentée progressivement et adaptée au type de peau), une brûlure peut survenir si la peau est bronzée ou trop foncée.

Elle restera rouge plus longtemps, puis des tâches brunes vont apparaître, laissant ensuite la place à des taches blanches qui  disparaitront lors des bronzages suivants.

Ce risque est plus important à l’automne, lorsque l’on pense que tout le bronzage a disparu… et que ce n’est pas tout à fait le cas.

La stimulation: sur les zones mélangeant poils et duvet, le poil sera détruit mais le fin duvet ne contenant pas assez de mélanine résistera et sera même stimulé par l’agression… et transformé en poil qui nécessitera un nombre important de séances pour être traité… Ces zones devraient donc être évitées.

Taches pigmentaires: il peut arriver que le laser provoque une inflammation de la mélanine superficielle avec apparition de tâches plus foncées ou plus claires… Cet effet est imprévisible, rare, et rentre en général dans l’ordre progressivement.

Ces différents effets secondaires, heureusement très rares, seront le cas échéant pris en charge au cabinet.