Les Risques

La brulure: afin d’être le plus efficace possible la machine est réglée au maximum de la puissance sous le seuil de brûlure.

Malgré toutes les précautions (puissance augmentée progressivement et adaptée au type de peau), une brûlure peut survenir si la peau est bronzée ou trop foncée.

Elle restera rouge plus longtemps, puis des tâches brunes vont apparaître, laissant ensuite la place à des taches blanches qui  disparaitront lors des bronzages suivants.

Ce risque est plus important à l’automne, lorsque l’on pense que tout le bronzage a disparu… et que ce n’est pas tout à fait le cas.

La stimulation: sur les zones mélangeant poils et duvet, le poil sera détruit mais le fin duvet ne contenant pas assez de mélanine résistera et sera même stimulé par l’agression… et transformé en poil qui nécessitera un nombre important de séances pour être traité… Ces zones devraient donc être évitées.

Taches pigmentaires: il peut arriver que le laser provoque une inflammation de la mélanine superficielle avec apparition de tâches plus foncées ou plus claires… Cet effet est imprévisible, rare, et rentre en général dans l’ordre progressivement.

Ces différents effets secondaires, heureusement très rares, seront le cas échéant pris en charge au cabinet.